• Une nuit, Karl, avocat depuis 35 ans à Grenoble, s'endort à une terrasse de bar déserte et rêve qu'il est abordé par une femme tant étrange qu'envoûtante. Elle l'emmène dans une machine à voyager dans le temps et l'espace, au-dessus des palais de Justice de France, afin de lui montrer comment le diable a réussi à faire en sorte que le système judiciaire soit l'instrument de la destruction de la planète et de l'asservissement de l'humanité, sciant ainsi avec une grande rigueur et une grande compétence, la branche sur laquelle juges et avocats sont assis… Karl, qui, tout au long de sa carrière, a milité pour la défense de l'environnement et de l'égalité sociale, réalise alors que cette femme n'est autre que l'envoyée du diable, venue pour lui signifier l'imminence de la victoire de l'ombre, et lui imposer une sorte de marche triomphale anticipée : les grands fléaux de l'humanité sont désormais organisés par ceux qui, hypocritement, prétendent les combattre ; les populations tendent à n'être constituées que, soit de salariés esclaves de la grande distribution, soit de chômeurs SDF ; les indépendants sont condamnés à disparaître, tout cela avec l'aimable collaboration du système judiciaire...
  • Vers 1855, un célèbre café historique, le Caffè Michelangelo, vit l'éclosion et l'épanouissement d'un mouvement artistique qui, malgré sa courte vie, a marqué l'histoire de l'art italien. Il a fleuri et s'est éteint en l'espace d'une génération d'artistes, tout en laissant des traces profondes, au moins jusqu'aux premières décennies du XXème siècle. Caractéristique de ces jeunes artistes «rebelles» était la tentative de dépasser l'art académique, rhétorique et commémoratif...
  • Dans la plénitude de son talent, Guillaume Vogels se révèle le chantre du climat nordique, des ciels plombés, de la lumière mouvante. Dans ses paysages, ses vues de ville, ses marines, la richesse de sa palette de gris colorés, la vigueur de la touche, la spontanéité ferme des empâtements dégagent une émotion première qui déplace les frontières du sujet et en accentue l'expressivité. Son oeuvre tranche sur le naturalisme descriptif de l'époque par une étonnante nouveauté...
  • Dans cet ouvrage, je citerai Philipp Schäfer, Georges Bernanos, Paul Allard... Ces auteurs, journalistes ou historiens de profession m'auront aidé à construire... un essai. Je ne me propose pas de traiter du déroulement de notre dernière Guerre Mondiale, mais d'essayer de comprendre les personnalités des plénipotentiaires qui ont participé à ses négociations. En effet, il existe encore aujourd'hui un danger qui nous a été révélé à Nuremberg : «Avec l'éducation que nous avons reçue, l'idée ne nous serait jamais venue de refuser d'exécuter un ordre»...
  • Des paroles, au rythme des saisons pour s'éveiller et vivre pleinement. Ici, Serge Léautier, naturopathe et écrivain, fait vibrer les mots pour soulager les maux. Au fil de cet ouvrage, se rejoignent le corps et l'esprit. Touché dans sa jeunesse par une grave maladie que la médecine classique ne peut guérir, Serge Léautier décide de visualiser sa guérison. Appliquant la maxime «Qui veut peut», il met tout en œuvre pour guérir, s'appuie entre autres sur la visualisation positive, la méditation et sur un changement d'alimentation...
  • La trentaine, c'est une étape de remise en question. Et Gabrielle en sait quelque chose ! Alors qu'elle se questionne sur sa vie, elle nous raconte ses joies et ses malheurs par anecdotes et par retours dans le temps, avec des histoires parfois drôles, et parfois troublantes. Sa vie est une suite d'échecs amoureux qui s'apparente au processus des étapes du deuil : elle ne peut pas croire que sa vie amoureuse soit si désastreuse, elle en veut au monde entier pour le bonheur qu'elle n'arrive pas à atteindre, elle tente de négocier avec la vie pour connaître le vrai amour, elle déprime parce qu'elle voit bien que tous ses efforts restent vains, mais elle finit tout de même par accepter son sort, et c'est alors que la vie la récompense...
    • Isabelle Le Pain
    • AdA
    • 29581
    • 9782896672967
    • oui
  • Née d'un père touareg et d'une mère française, voici l'incroyable parcours d'une femme privée de tout, de l'amour de sa propre mère, du respect de son mari arabe et dont son enfant lui a été arraché, et qui a reconstruit entièrement sa vie. Ce récit est une véritable transfusion de courage et de résilience. Oui, il faut croire et s'accrocher car, si le pire arrive parfois, une lumière peut aussi poindre des ténèbres...
  • Lol a tremblé quand elle l'a vu arriver. Il venait droit sur elle. Il a dit, je peux m'asseoir ? Elle a hoché la tête, a ôté sa sacoche de la chaise pour qu'il puisse s'installer. Là-dessus il a commandé un café. Vous en voulez un ? Non merci, ça va. Puis il a allumé une cigarette. Alors prenez autre chose, un jus d'orange, un soda ? Non non. Elle a remarqué ses doigts jaunis à cause de la fumée de tabac...
  • Voici dix histoires pour rêver. Dix histoires de vie car ce sont les constellations qui s'animent et vivent des aventures surprenantes, nous qui les croyions scotchées à la voûte céleste à tout jamais. Des histoires à ne plus savoir où l'on habite, sur Terre ou dans le ciel ! C'est parfois une enquête policière (Orion a été assassiné), parfois un entretien avec une célébrité céleste (Thuban qui fut une étoile polaire en 2800 avant J...
  • Venez croiser votre regard avec les reines d'Égypte, hébraïques, bibliques et arabes, avec les figures emblématiques de la littérature ainsi qu'avec ces femmes ordinaires qui, dans le secret de leurs patios, de leurs jardins ou sur les terrasses de leur maison, se faisaient si belles. Suivez-nous sur le parcours de la rose, la route de l'ambre et du musc, des caravanes du nard, sur les lieux mythiques de l'encens et de la myrrhe...