• Ce n'est la faute de personne si nos rêves sont plus courts que nos bras... De la poésie pour réinventer le monde et les vivants... Il vit à Port-au-Prince. Son métier : poète. Sa foi : l'avenir. Son désir : quelques rêves d'amour et de soleil. Il a une jeunesse insolente et des yeux qui refusent de se fermer, ni de mourir solitaire / sans livrer les méandres de la faille. Il écrit pour ne pas flancher...
  • Poème après poème, Césaire, auteur et lecteur de lui-même, bâtit, de l'intérieur, sa part de liberté. Recueil après recueil, entretien après entretien, il ne cesse de présenter son aventure poétique comme un récit de soi à partir duquel arpenter et conjurer le désastre que l'histoire a inscrit dans les corps et l'esprit de ces diasporas qui, comme des îles déportées, rêvent, à voix basse, leur innocence à retrouver...
  • « Je l’ai vu pour la première fois du côté de la place Saint-Alexandre, en allant à la messe avec ma mère. Recroquevillé sur des morceaux de carton, les fesses à l’air. Quand nous sommes arrivés à sa hauteur, ma mère, sans lui jeter un seul regard, me siffla : « C’est un poète ». Voulait-elle me mettre en garde contre un danger que je n’arrivais pas à comprendre ? C’était raté. Fasciné, je retournai souvent le voir, le trouvant toujours en train de marmonner de mystérieuses imprécations...
  • Cette anthologie rassemble les livres de poésie de l’énigmatique poète haïtien Magloire-Saint-Aude. Saint-Aude : c’est un regard, idéologiquement, politiquement et littérairement irrécupérable. Une haute exigence poétique. Une concentration extrême. L’image parfaite de la rupture. À l’occasion du 100ème anniversaire de sa naissance (2002-2012), Mémoire d’encrier met en circulation l’intégrale de son oeuvre poétique, avec de nouveaux éclairages dont les dessins de Davertige...
  • Cette anthologie présente l’œuvre de l’une des premières femmes écrivaines des Caraïbes. Personnage éblouissant dans la vie mondaine et littéraire de Port-au-Prince, Ida Faubert s’établit à Paris en 1914, fréquente écrivains et artistes surréalistes et tient son propre salon. Proche du milieu littéraire au féminin, elle évolue dans les cercles littéraires de la rive gauche. Selon Danièle Magloire, sociologue, « Ida Faubert fait partie de la première génération d’écrivaines haïtiennes...
  • L’auteur de ce poème est ce jeune homme de vingt-deux ans qui prit tout le monde par surprise en publiant à Port-au-Prince, il y a quarante ans, un mince recueil de poèmes au titre énigmatique : 'Idem' (Imprimerie Théodore, 1962). Idem veut dire le même. Quelques années plus tard, il a ajouté une sorte de post-scriptum sous un titre presque pareil au précédent : 'Ibidem'. Toujours le même. Et puis plus rien...
  • Un livre étrange et libre, qui rassemble entretien, photos, textes divers, documents d’archives et inédits de l’auteur haïtien le plus mystérieux, le plus fou et le plus libre. Celui qu'on dit souvent illisible. Auteur de plus d’une quarantaine d’ouvrages en tous genres : roman, poésie, théâtre, Frankétienne est aujourd’hui une des plus grandes figures de la littérature des Caraïbes. Pour l’écrivain Dany Laferrière, Frankétienne se présente de plus en plus comme un auteur « nobélisable »...
  • 'Au pied de mon orgueil' est un recueil de poésie amérindienne atypique. Louis-Karl Picard-Sioui y brouille les pistes. Il est, dit-on, normal qu’un Amérindien reste cloisonné dans les limites de son propre imaginaire, ressassant la voix rassurante des ancêtres, le territoire sacré de la forêt, la mémoire de la terre volée, le combat pour la dignité, la révolte et l’impuissance de forger une histoire...
  • Dans plusieurs cultures autochtones, nous nous révélons en racontant d’où nous venons, alors c’est ce que j’ai fait. J’ai voulu brosser un tableau du lieu où j’ai grandi, de la façon dont j’ai grandi dans ce lieu que j’aime et que parfois je déteste : toutes ces choses compliquées qui font d’un endroit un chez-soi. Prix du Gouverneur général 2013 pour la version originale, 'Ballades d’amour du North End' est le premier recueil de Katherena Vermette, poète autochtone du Manitoba...
  • Joséphine Bacon est une poète innue. Réalisatrice et parolière, elle est considérée comme une auteure phare du Québec. Cet ouvrage bilingue (français et innu-aimun) est une invitation au dialogue. 'Bâtons à message' fait référence à un ensemble de repères qui permettent aux nomades de s’orienter à l’intérieur des terres et de retrouver leur voie/voix. Egalement poétique de la relation, l’ouvrage est fondé sur l’entraide, la solidarité et le partage, nécessaires à la survie du peuple innu...
mot de passe oublié ?

Toutes les meilleures ventes