• Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803), connu sous le pseudonyme de Philosophe Inconnu, a écrit 'Ecce Homo' pour montrer que l'homme, depuis la Chute, a perdu sa pureté originelle et se laisse séduire par de fausses doctrines qui tiennent davantage de l'imaginaire que de la vérité. Pour sortir de cette illusion et se régénérer spirituellement, il n'a pas d'autre solution que d'ouvrir son cœur à la Lumière divine qui luit au plus profond de lui...
  • Ce recueil de trois textes se complétant forme l'approche la plus simple de la pensée de Louis-Claude de Saint-Martin et la meilleure introduction à l'illuminisme chrétien et au Martinisme. 'Ecce Homo' fut composé pour son amie la duchesse de Bourbon, dont Le Philosophe Inconnu s'inquiétait de la crédulité et de la fascination pour certaines sciences occultes qu'il rejette parmi les « fausses missions» et les «fausses manifestations» du temps...
  • Cet ouvrage réunit des « entretiens » et des « études » de Jean-Marc Vivenza, dont le travail s'inscrit dans la continuité de penseurs tels Nâgârjuna (IIIème siècle), Origène (185-254), saint Augustin (354-430), Maître Eckhart (1260-1328), Jacob Boehme (1575-1624), Martinès de Pasqually (+ 1774), Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803), Joseph de Maistre (1753-1821), et René Guénon (1886-1951). Les éclairages délivrés, portant sur de nombreux sujets en relation avec la pensée traditionnelle, indissociable du cheminement et du questionnement initiatiques, se rattachent au courant « théosophique » et « mystique », dit « Illuminisme », ou « christianisme transcendant », qui s'est développé entre les XVIème et XVIIIème siècles en Europe, et dont le système maçonnique et chevaleresque, connu sous le nom de « Régime Écossais Rectifié » fondé par Jean-Baptiste Willermoz est l'héritier...
  • Le livre présenté ce jour est le récit intégral de l'œuvre de Louis-Claude de Saint Martin, « Le Crocodile ou la Guerre du Bien et du Mal », dans un français contemporain. Il a été augmenté d'explications. La lecture en vieux français de l'œuvre originale obérait la compréhension du texte qui demeure par lui-même, très soutenu. Ce conte « épiquo-magique », ou allégorique, dans lequel Saint-Martin a souhaité transmettre des clés tout en déposant des voiles, est une source d'étude essentielle pour tous ceux qui souhaitent s'affranchir du sophisme intellectuel dans lequel nous avons été bercés, et fort mal nourris...
  • Le Martinisme, héritier de l’antique tradition judéo-chrétienne, puise sa source dans la vie et l’œuvre de Louis-Claude de Saint-Martin, le « Philosophe Inconnu ». Avec ce livre, Rudolph Berrouët se propose d’apporter une synthèse de ce courant particulier de la Tradition occidentale. A cet effet, il pose des jalons permettant au lecteur de mieux comprendre cette Tradition, ainsi que les écrits laissés par Louis-Claude de Saint-Martin...
  • Ce livre, œuvre posthume de Louis-Claude de Saint-Martin, se compose d’un petit traité sur l’art de la prière intérieure, de prières mystiques auxquels s’ajoutent plus de deux cents pensées. L’ensemble constitue un beau livre de méditation qu’on aura plaisir à placer sur la table de chevet.
  • Ce livre regroupe quatre textes qui à l’origine n’étaient pas destinés au grand public mais aux frères martinistes. Ils abordent la philosophie et la cosmogonie martinistes d’une manière très directe. Ce sont des textes fondamentaux pour comprendre la doctrine de la réintégration et les mondes terrestre, céleste et surcéleste.



  • La doctrine du Martinisme, dont on retrouve les fondements dans l'Écriture sainte, puis au cours des siècles par les Pères de l'Église, sera rappelée et développée au XVIIIe siècle, en France par Martinès de Pasqually puis par son disciple Louis-Claude de Saint-Martin dit le Philosophe Inconnu qui tous deux représentent les deux colonnes fondatrices de l'édifice sacré du Martinisme.




  • Dans son travail mystique, l’homme ne doit pas s’intéresser uniquement à sa propre évolution. Son développement doit participer au progrès de toute la Création. Ce progrès ne peut se faire sans lui, car l’homme est responsable de l’état actuel de la Nature. Comment mener à bien ce travail et quelles sont les étapes majeures.



  • Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803), également connu sous le pseudonyme de « Philosophe Inconnu » a composé en 1790 cet ouvrage qui constitue une œuvre majeure pour tous ceux qui s’intéressent à la pensée saint-martinienne et en premier chef pour les Martinistes. L’idée centrale est que Dieu ne demande qu’à faire alliance avec l’homme, mais Il veut que ce soit avec l’homme seul, et sans aucun mélange de tout ce qui n’est pas fixe et éternel comme Lui...
mot de passe oublié ?

Toutes les nouveautés

Toutes les meilleures ventes