Newsletter
  • Cet ouvrage est une parodie hilarante de cette littérature pseudospiritualiste et des manuels de sagesse sans peine fleurissant dans les librairies, destinés à tous ceux qui cherchent un supplément d'âme ou un sens à la vie. Mais c'est aussi un véritable ouvrage de spiritualité nourri des larges connaissances de l'auteur dans le domaine de la mystique, qu'elle soit chrétienne, musulmane ou chinoise...
  • Dans ce livre hors normes, galerie d'autoportraits hilarants, Henri-Frédéric Blanc donne enfin la parole à la Cagole, cette figure mythique marseillaise qui a pris une ampleur universelle - le mot est d'ailleurs entré dans nos dictionnaires les plus sérieux. On parle beaucoup d'elle, mais on la fait peu parler. Et pour cause : la langue sauvage de cette fille des villes ne saurait être couchée dans un livre...
  • Marseille n'est pas une capitale régionale, c'est une civilisation. Sa culture ne lui tombe pas de Paris sous barquette cellophane. Elle sort direct de ses rues, vivante comme les girelles du marché aux poissons du Vieux-Port : pourquoi ne pas saisir cette occasion de repêcher la littérature en train de sombrer dans les eaux troubles du mercantilisme ? Brandissant la bannière de l'Overlittérature, une poignée de fadas ont fait le pari de dire en marseillais ce qu'on ne peut plus dire en parisien...
  • Reconnaissons qu'existent en ce bas monde quantités de situations étranges, sensations exotiques, trucs bizarres et/ou machins variés, étrangers ou familiers, mais pour lesquels aucun qualificatif n'est réellement adapté. Reconnaissons aussi que l'espace infini des possibilités sémantiques déborde de vocables encore incréés, d'affolants phonèmes qui ne demandent qu'à éclore au monde réel pour enfin accomplir leur auguste mission : qualifier un concept orphelin avec toute la fougue et l'ardeur dont ils sont capables… Eh bien, jubile donc, lecteur assoiffé de sensations nouvelles ! Tu vas pouvoir participer à une œuvre de salubrité publique, celle qui enfin permettra de rendre justice à ces flagrantes lacunes linguistiques ! Tu tiens entre les mains les espoirs de revanche de ces notions injustement anonymes ! Grâce à toi, grâce à l'emploi que tu en feras, elles vont enfin pouvoir vivre leur destinée au grand jour ! À toi d'en user et abuser dans ton langage quotidien, de les répandre à tout vent, d'en disséminer les spores aux quatre points cardinaux du terreau fertile d'une langue de par trop compassée, qui n'attend que toi pour croître et embellir ! Jean-Marc Valladier, né à Marseille en 1957, biologiste, passionné d'images, d'écriture et de sons, s'évertue depuis longtemps à creuser son sillon dans des territoires variés pour faire partager fulgurances, déjantitude et dérision...
  • Dans ce livre ? Marseille au cœur de l'Histoire avec une bande de minots qui jouent avec le destin de Maurice Thorez, de l'antimilitarisme pas primaire du tout, les « trois jours » à Tarascon et l'insupportable attente du tampon « exempté », un candidat aux élections dont on se cague, un bras de fer féroce avec Hassan II, la vérité cachée sur la misère sexuelle de Mai 68, de la harangue révolutionnaire en prouvençaou postmoderne, de l'engatsade contre l'OM, un superhéros écrivain (ou l'inverse) et une préface du célèbre Vladimir Ilitch Mostegui Jr...
  • Bienvenue chez Josy Coiffure ! A Marseille, dans son modeste salon de quartier, Josy brosse avec tendresse la comédie du quotidien et met en scène une galerie de personnages attachants et irritants : Marie-Ange, experte-shampooineuse en chef qui danse le « zlow » avec des rondeurs toutes felliniennes, Jeanine Pantalacci, « qu'elle est beaucoup pressée », Madame Locci de longue tanquée dans le salon, Jocelyne avec ses airs de craintdégun, Mademoiselle Guillotot la prof d'anglais, la dame chic à l'accent jambon, sans oublier le plus beau, son mari « Rogié »… Ragots, rouleaux, sanglots, ciseaux, blues et blouses… Du haut de son tabouret en formica, Josy déroule un hallucinant monologue pétri de rires et de souvenirs...
  • Dans une grande ville au bord de la Méditerranée nommée Marsègue, la situation est délétère. Les élites politiques sont corrompues et incompétentes, la voirie a cessé d'exister, les rats règnent en maîtres et la disette est permanente… une petite Apocalypse qui n'a pas l'air de déranger grand monde. Un Maire à vie règne sur cette cité décadente et simule un débat politique avec ses adversaires et complices...
  • On nous serine tous les jours qu'ici la vie serait « plus belle ». A voir. Car à quoi bon beugler qu'on est « fier d'être marseillais » quand cette ville-patchwork pullule de fantômes d'enflures ou de bordilles bien réelles ? Reste que Marseille ne laissera jamais indifférent, et que derrière les clichés éculés, la tendresse fait des miracles. Au ras du bitume ou des hauteurs de la colline de la Garde, au travers d'émouvants récits ou de pulsionnelles harangues, Gilles Ascaride scrute la Ville sous toutes ses coutures, mêlant la nostalgie à la diatribe...
  • Trois minots du quartier d'Arenc sont entraînés dans une affaire de rivalité politique, sur fond de guerre d'Indochine et de grèves ouvrières. Fraîchement débarqué de son paisible village montagnard, le jeune Édouard se trouve confronté au brutal environnement d'un quartier populaire aux marges portuaires de Marseille. Les temps douloureux du second conflit mondial s'y prolongent, au rythme d'un quotidien où la survie tout autant que la vie est à l'ordre du jour… Robert Dagany nous entraîne dans un monde disparu, à l'époque des parties de sèbe, de la Pigeonne et des expéditions en tranvoué...
  • La légende raconte que Marseille, fondée en 600 avant J.-C., est née du mariage entre un marin grec venue de Phocée, Protis, et la fille du roi local, Gyptis. Une belle histoire romantique... revue et corrigée sous le mode héroï-comique façon 'Belle Hélène' d'Offenbach par un maître du récit et fin connaisseur de l'histoire de Marseille, Jean Contrucci. Au terme d'un long voyage, les marins grecs exténués et râleurs découvrent les calanques et le futur 'Vieux-Port', ainsi que les autochtones, des Ségobriges aux drôles de coutumes...
mot de passe oublié ?

Toutes les nouveautés

Toutes les meilleures ventes