Newsletter
  • L’ouvrage aborde deux plans : d’abord le spirituel, dans le magnifique enseignement de Chagdud Rinpoché, qui nous présente la relation fructueuse qu’on peut établir entre la vie et la mort ; puis l’aspect pratique, dans les annexes qui, nous invitant à laisser des directives précises pour nos derniers moments, nous guident dans la manière de les rédiger. Le résultat : une approche saine et belle de la mort dans un livre qui, s’adressant à tous - bouddhistes et non-bouddhistes - aidera certainement de très nombreuses personnes...
  • Ceux qui connaissent Sa Sainteté Gyalwang Drukpa savent à quel point il rayonne de joie et d'amour. Une citation suffira sans doute à nous donner toute la saveur de ce nouveau livre exceptionnel : 'La plus grande puissance de l'univers n'est rien d'autre que l'amour. Plus l'amour est grand, plus le pouvoir est grand. Si vous possédez un amour total, alors vous êtes le seigneur de l'univers.' Relié - Photos couleur
  • La vacuité, thème central de la philosophie bouddhiste, loin de désigner un néant, se réfère plutôt à la face cachée des apparences, celle qui nous introduit à leur plénitude. Les auteurs ne nous la présentent pas ici du seul point de vue théorique, mais davantage dans la perspective de l'expérience, rendant accessible et proche un sujet souvent perçu comme abscons et lointain. À travers eux, la vacuité semble descendre de sa chaire académique pour venir chaleureusement s'asseoir auprès de nous...
  • Tènzin Wangyal Rimpoché nous présente ici de puissantes pratiques nous aidant à nous relier profondément avec notre vraie nature et nous permettant de guérir notre âme, pour une vie plus joyeuse et plus épanouissante. S'appuyant sur des enseignements tibétains traditionnels de régénération de l'âme, l'auteur nous propose des directives pratiques permettant de surmonter le sentiment de déconnexion et d'insatisfaction et de réveiller notre créativité et notre bien-être naturels...
  • Est-ce parce qu’elle porte un improbable prénom, celui du « messager des dieux » dans la mythologie grecque ? Hermès Garanger semblait, dès sa naissance, promise à un destin hors du commun. Enfant, elle grandit en France, dans l’un des plus grands centres bouddhistes tibétains d’Europe, fondé par ses parents, et s’épanouit au milieu des moines bouddhistes qui lui enseignent la méditation. À 15 ans et demi, elle fait un choix radical, qui va transformer le reste de son existence : partir en retraite pour une durée de plus de mille jours, selon l’une des traditions bouddhistes...
  • Le bouddhisme tibétain est un sujet vaste et complexe. Sans prétendre vouloir en couvrir tous les aspects, le présent ouvrage en offre une présentation suffisamment complète pour se faire une idée claire de ce qui le caractérise : ses origines, son organisation en lignées, son enseignement de l'amour, de la sagesse et de la méditation, son insistance sur la bénédiction, son monde de divinités, les fonctions de ses représentants, etc...
  • Chacun admet que l'univers fonctionne selon des règles observables de causes et d'effets. Pourquoi le destin des individus, se mouvant apparemment entre le hasard et l'imprévisible, échapperait-il à ce fonctionnement ? La notion de loi du karma nous enseigne au contraire que nous sommes, de vie en vie, les auteurs de ce qui nous arrive, que nous semons les graines de nos bonheurs et de nos souffrances...
  • Cet ouvrage est un témoignage sur la personne de Jamgön Kongtrul, lama décédé tragiquement dans un accident de voiture en 1992. Il était une figure exemplaire, et sa noblesse de caractère n’altérait en rien une gentillesse universelle qui avait conquis les coeurs de tous ceux qui l’approchaient.
  • Celui qu’on appelle le maître spirituel peut revêtir bien des fonctions. Il peut être une référence philosophique, un soutien dans les épreuves, un guide de vie, un soutien moral. Il est surtout le gourou, au sens originel et noble du terme, celui qui nous guide vers la libération. On trouvera dans cet ouvrage la présentation de ces nombreux aspects, sous des habits parfois conventionnels, parfois inattendus, mais toujours lumineux...
  • Le bouddhisme du grand véhicule enseigne, comme d’autres traditions, la notion de paradis. Ils sont perçus comme l’expression de la créativité infinie de l’esprit des bouddhas, destinés à accueillir les êtres suffisamment purs et à les aider à continuer leur chemin. Le plus connu est celui de Béatitude (Déwachèn), sur lequel règne le Bouddha Amitabha. L’essentiel de ce livre lui est consacré, mais on y trouvera aussi des descriptions très vivantes des paradis d’Avalokiteshvara, de Tara et d’Akshobya...
mot de passe oublié ?