Newsletter
  • Pourquoi tous ces enfants étiquetés « THADA » ? On estime leur nombre à vingt millions dans le monde, dont une majorité aux Etats-Unis. C'est un chiffre énorme qui représente beaucoup de souffrance et un très gros enjeu financier. Ces enfants expriment leur mal-être par leur comportement dérangeant pour les familles et la société en général. Leurs troubles sont-ils vraiment attribuables à une seule et unique cause ? Quel est leur profil psychologique ? Le traitement médicamenteux est-il la solution ? La Ritaline® et les médicaments analogues sont-ils exempts de risques ? Il est intéressant de réfléchir aux changements qui se sont produits dans nos sociétés, surtout depuis les années 1970...
  • Dans bien des pays, les parents « doivent avoir » un pédiatre, au plus tard le jour où l’enfant sort de la maternité. On peut en effet se poser la question du rôle du pédiatre. Répond-il actuellement aux vraies questions que se posent beaucoup de parents ? Quelle santé pour l’adulte prépare-t-il, avec ses abus de vaccins, d’antibiotiques et même de Ritaline, ainsi que sa méconnaissance d’une diététique non conventionnelle (donner de la viande à un bébé de 6 semaines…), ou de méthodes aussi efficaces que l’ostéopathie ? Les pédiatres sont en outre trop souvent générateurs d’angoisses et de culpabilités pour les parents...