Newsletter
  • Abandonné par son père à l’âge de 4 ans, Jocelyn Grégoire a grandi dans un quartier défavorisé. Sa jeunesse n’avait rien d’un conte de fées; intimidé et brutalisé par les élèves de son école, il n’osait même pas quitter son domicile par crainte de retomber entre les griffes de ses jeunes bourreaux. Dénué de confiance en lui, il a accepté sa situation sans broncher jusqu’au jour où il a décroché son premier emploi...