Newsletter
  • La Sclérose en Plaques a été décrite la première fois, en 1868, par le médecin français Jean-Martin Charcot qui la relie alors au stress. Au début du XXème siècle, le stress est écarté au profit d'une théorie virale. Le présumé virus n'ayant toujours pas été découvert, la médecine finit par reconnaître la théorie multifactorielle de la cause de la maladie, formulée en 1967 par le docteur Jean-Pierre Maschi, mettant en jeu un facteur génétique de prédisposition et un facteur d'environnement : la pollution électromagnétique...