Newsletter
  • Le titre de cette collection est : “Corps Âme Esprit, choisir la guérison”. L'éditeur a demandé à des représentants de différentes traditions spirituelles (ici à un grand philosophe : Henri de la Croix-haute) de nous transmettre la connaissance de ce ternaire qu’elles ont eu en héritage, et qui permet à l’homme de se relier et ainsi de se guérir.
  • Dans cet ouvrage, l’auteur procède par constatations et interrogations, et nous découvrons avec lui la relativité de cet art de l’interprétation des signes inscrits par les astres. Le rôle de l’interprétation est toujours délicat : l’expérience, l’usure du temps et le privilège de l’âge doivent intervenir comme correctifs pour une meilleure interprétation.
  • Voici un recueil de réflexions « au gré des jours » publiées par l'auteur Jacques Juillet sous son pseudonyme de Henri La Croix Haute qui a choisi de vivre à la campagne ses dernières années. Ces contes et récits relatent des impressions et des souvenirs d'événements vécus ou rêvés par l'auteur. Il s'y ajoute le haut exemple de la Nature, l'humilité de notre condition et des jalons métaphysiques vers l'Invisible...
  • Le Manuscrit d’Héliotrope est une version développée de feuillets griffonnés par un auteur hermétiste non identifié. Le second texte concernant la conscience fait suite au livret Corps-Âme-Esprit par un philosophe publié en 2002. La croix grecque conjugue l’art et la philosophie sur un des plus anciens signes dessinés par l’homme, et donne à méditer la juste mesure pour atteindre l’équilibre, idéal de vie...
  • Le Bestiaire des alchimistes n'est pas un recueil de fables ni une cage aux bêtes, le Zodiaque n'est pas une ronde d'animaux sur la piste d'un cirque, la bête n'est pas un être privé de raison… C'est un rare mérite de l'animal de servir à déceler nos défauts et nos qualités comme à illustrer les étapes des expériences alchimiques.
  • Henri Coton-Alvart et son disciple Henri La Croix-Haute nous guident vers la voie royale qu’est la quête alchimique. Ils nous offrent de séparer le pur de l’impur, à la fois au laboratoire et en soi-même. Sont abordés : les deux lumières, les trois principes (mercure, soufre et sel), les quatre éléments, matière et énergie, cellule et ferment, astres et zodiaques, etc.
  • C'est sous l’anonymat que Solidonius a inscrit son labeur dans l’unique souci d’apporter sa pierre à l’édifice hermétique. Si son existence reste inconnue, ses dix-huit illustrations, dessinées et peintes avec amour, offrent la gamme musicale que Pythagore révéla aux hommes à partir des sept planètes et de leurs métaux. Introduction de Henri La Croix-Haute.
mot de passe oublié ?

Toutes les nouveautés