Fiche détaillée
Catharisme et chrétienté (relié)
Un livre remarquable, fruit de 40 années de recherches, qui traite du catharisme tant sous son aspect historique que dans sa dimension spirituelle et son évolution jusqu'à aujourd'hui. José Dupré découvre le catharisme en 1959. Il rencontre Déodat Roché en 1961. Depuis 1964, il collabore à diverses publications et assure des animations culturelles et des conférences.
30.00 €
Auteur
José Dupré

Né en Périgord – études secondaires à Limoges jusqu’en 1953 – puis études supérieures scientifiques de 1954 à 1959, à Angers, Paris et Montpellier. En 1957, par l’œuvre de Pierre Lecomte du Noüy (1883-1947), remet en question l’idéologie scientiste et mécaniciste. Entreprend, à titre personnel, des études en sciences humaines et contenu de la quête spirituelle et religieuse de l’humanité. Une confirmation des réserves qu’il conçut dès 1949, au sujet des buts matérialistes de croissance du monde actuel, n’apparaît que trop et conduit à des inflexions dans ses perspectives de carrière, en 1959, puis 1984. De 1961 et surtout 1965, à 1970, José Dupré sera l’un des trois plus proches collaborateurs de Déodat Roché (1877-1978), aux « Etudes Cathares » que celui-ci fonda, avec René Nelli (1906-1982), en 1948 à Ussat (Ariège). Enseignant des jeunes gens dès 1959, puis communiquant avec des adultes à partir de 1981 en de libres conférences et des séminaires, il se consacrera plus à l’écriture dès 1989, complétée par l’édition à partir de 1999. De 1971 jusqu’en 1991, de longs voyages en Europe, et en dehors, auront leur importance. Notamment dans les Iles britanniques, en Norvège, en Grèce, dans l’Est et l’Ouest du Canada, jusqu’en Alaska. Puis, l’exigence des livres à naître l’emportera. En 2010, dans l’affection pour sa patrie humaine, il est élu membre de l’Académie des Lettres et des Arts du Périgord.

Editeur
Clavellerie

Les éditions « La Clavellerie » sont une initiative autonome, sans but lucratif, indépendante de tout mouvement et de tout système doctrinal institués. Une hypothèse forte et un principe de recherche soutiennent seuls cette démarche. L’hypothèse, portée par le fait de l’évolution du vivant, considère que l’existence de l’univers et des êtres qu’il manifeste, a du sens. Le principe consiste à donner, dans toute recherche, priorité au phénomène sur les doctrines et les dogmes. Car ceux-ci forment des carapaces psychiques dont les guerres les plus cruelles, idéologiques et religieuses, sont les conséquences tragiques. José Dupré, auteur-éditeur, remet en question le paradigme matérialiste dès 1957, découvre le catharisme en 1959, et collabore jusqu’en 1971 avec Déodat Roché (1877 – 1978), fondateur des « Etudes Cathares ». Depuis 1999, il publie des ouvrages de mise au point sur le Catharisme et l’Anthroposophie de Rudolf Steiner, puis, à partir de « Vie de l’esprit et religions », sur la métaphysique et la spiritualité libres.