Fiche détaillée
Voltaire et la franc-maçonnerie sous l'éclairage des rituels du temps
Quelle fut la réalité des relations entre Voltaire et la franc-maçonnerie ? Il est aisé de démontrer qu'elles furent inexistantes, voire même conflictuelles et sarcastiquement ironiques, bien que Voltaire soit paradoxalement considéré comme le parangon du franc-maçon moderne. Avait-il déjà été initié à Londres, avant 1778 ? Pourquoi vitupère-t-il tout au long de son œuvre, à propos de l'Ordre maçonnique qu'il méprise ? Quels sont les trois seuls récits authentiques et crédibles de son «initiation» maçonnique, selon les seuls témoins oculaires ? Peut-on conclure, de façon définitive comme le fait l'auteur, sur ce point vigoureusement contesté ? Cette enquête, relevant de la critique historique et menée selon sa méthode habituelle par Jean van Win, pourchasse les mythes ordinaires, et ne s'appuie que sur des documents d'époque. L'étude minutieuse des rituels en vigueur en 1778, sous les auspices du Grand Orient de France, mis en parallèle avec le très hérétique pseudo «rituel» élaboré pour l'occasion par la loge des Neuf Sœurs, apporte enfin un faisceau de réponses sans ambiguïté au célèbre dilemme, posé tant par les historiens profanes que par les historiens francs-maçons : Voltaire est-il jamais devenu vraiment franc-maçon ? Ou bien, est-ce, au contraire, la franc-maçonnerie qui est devenue voltairienne ? Jean van Win est un auteur belge francophone qui, après une carrière internationale, se consacre à la musicologie et à l'étude des sociétés de pensée de la fin du XVIIIème siècle et du début du XIXème. Il réside près de Bruxelles.
  • Réf. : 32043
  • EAN : 9782906031753
  • Année : 2012
  • Auteur : Jean van Win
  • éditeur : Télètes
  • Disponibilité : oui
  • Périmètre : OE - Arts / Culture / Société
20.00 €
Auteur
Jean van Win

Jean van Win est né en 1935 à Bruxelles. Il a fait ses humanités gréco-latines chez les Jésuites, suivies d’études de philosophie et de lettres préparatoires au droit, puis d’un diplôme en marketing. Il consacre désormais son temps à l’écriture et à la critique historique, analysant en particulier divers mythes maçonniques nés au XVIIIème siècle en France et en Belgique. Il a publié entre autres "Mais qui a tué Mozart ?" (Eder), grand succès de librairie (8 000 ex. vendus).

Editeur
Télètes

Depuis 1985, les éditions Télètes publient, en dehors de toute mode passagère, des ouvrages de référence et de fonds, créations modernes ou réimpressions d’ouvrages anciens, recherchés et introuvables, dans le domaine de la Tradition, de la Franc-Maçonnerie ou du symbolisme.